Share knowledge and exchange experiences
to achieve and maintain excellent sustainable results.

High potentials

Comment les CEO sont préparés

La plupart des gens se comportent comme des moutons de Panurge. Pas Maverix, qui regarde les choses sous un angle particulier, le plus souvent extrême ou à sens unique. Le but n’est pas de faire la leçon au lecteur. Maverix ne vous dit pas ce que vous devez faire, ou comment approcher une situation; il suscite simplement la discussion..

Un leader d’entreprise qui convient n’arrive pas par hasard au sommet de sa société. Le CEO d’une multinationale ne sur- nage pas de lui-même. Une solution souvent appliquée pour moins dépendre du hasard est d’organiser des plans de car- rière ou trajets pour hauts potentiels. Un jeune candidat tout juste sorti des études est intégré dans un programme de for- mation d’un an de sorte qu’il soit préparé de manière optimale à affronter les défis futurs. Il apprend à connaître l’entreprise sous toutes ses coutures, rencontre toutes les personnes clés et acquiert de l’expérience dans différents projets et business units.

Cette méthode est fondée sur des principes scientifiques. Divers psychologues ont fait des recherches concernant les aspects qui justifient cette approche. Nous décrivons ici trois études réputées. Les explications proviennent en droite ligne de Wikipedia ; elles sont donc difficilement lisibles, mais cor- rectes sur le plan scientifique.

L'effet Hawthorne

L’effet Hawthorne concerne l’influence d’une intervention sur un employé participant à une étude et qui est uniquement due au fait de sa participation. L’effet est la plupart du temps positif : les gens sont plus productifs et se plaignent moins, indépendamment de l’intervention même. L’effet se présente aussi pour des processus, par exemple des processus de production, où le simple fait qu’un processus fasse l’objet de l’attention du management entraîne une amélioration de son fonctionnement.

Het Pygmalion effect

L’effet Pygmalion (ou Rosenthal) se réfère au phénomène selon lequel la prestation de quelqu’un dépend des espoirs que l’on fonde en lui. Les prestations d’enfants, d’étudiants, de collab- orateurs sont d’autant plus élevées que l’on place en eux de grandes attentes. C’est une forme de prédiction qui s’accomplit d’elle-même et par laquelle les gens catalogués comme peu pro- metteurs prestent à un niveau bas, tandis que ceux qui sont éti- quetés comme « à potentiel » atteindront de meilleurs résultats.

Het Placebo-effect

L’effet Placebo ou effet d’attente, un effet positif et parfois inattendu tel que celui de l’administration d’une substance inactive sur le pouvoir d’auto guérison. Il est admis que l’effet Placebo est provoqué par la confiance, la foi, l’espoir et les attentes sug- gérés inconsciemment par 1) le (médecin) traitant, 2) le fait d’être examiné suite à une plainte et 3) le traitement qui en découle. L’effet Placebo est une composante active de toute intervention thérapeutique, et souvent la plus puissante

Alors

Ces effets laissent supposer qu’il est recommandé de traiter tous les collaborateurs comme des hauts potentiels. Et surtout de n’épingler personne comme bas potentiel. Ceci sera probable- ment appelé l’approche Maverickx et sera sous peu expliqué sur Wikipedia, dès que nous aurons reçu du matériel scientifique- ment probant de votre part.